faq

shibainupedigree

La réflexion

Faire reproduire ou non son Shiba n’est pas une question à prendre à la légère. En effet, le Shiba qui se reproduira donnera ses caractéristiques à sa descendance et donc chaque portée née à une incidence sur le futur de la race. Il faut tout d’abord savoir que pour avoir des chiots Shiba pure race les reproducteurs être doivent tout deux des Shiba inscrit sur le Livre des Origines Françaises (pour en savoir plus lire notre article sur le L.O.F) et que la portée soit déclarée auprès de la SCC. Mais avant de se décider à faire reproduire compagnon il faut vraiment peser le pour et le contre. Rendez vous compte des milliers de chiens qui attendent en refuge une famille, l’idéal n’est donc pas de venir surcharger cette situation en faisant reproduire son chien qu’il soit inscrit au L.O.F ou d’autant plus si il ne l’est pas. L’élevage demande beaucoup de travail et nous n’encourageons pas les propriétaires de Shiba à faire reproduire leur chien sans se poser ces questions :

  • Mon Shiba est confirmé mais pourquoi le faire reproduire ? Est-ce vraiment parce que je juge qu’il peut apporter une ou plusieurs qualités dans l’avenir de la race ?
  • Sa lignée n’est-elle pas trop répandue dans le pays où je souhaite le faire reproduire ?
  • Si mon Shiba est une femelle :

o Vais-je pouvoir donner assez de mon temps pour m’occuper du suivi de sa grossesse et de l’accompagnement des petits chiots ?

o Vais-je pouvoir assumer le coût financier d’une portée : frais vétérinaires qui peuvent s’élever en cas de problème de mise bas par exemple, frais de nourriture, d’équipements, de santé ou encore les frais d’identification ?

o Suis-je en capacité de donner aux chiots les meilleures conditions de départ dans la vie, que ce soit leur socialisation, leur pré-éducation, le choix de leur famille future, leur soin vétérinaires, etc ?

  • Mon Shiba est un mâle mais vais-je bien choisir la femelle, quelle est sa lignée, quelles sont ses qualités physiques et de caractère, les propriétaires de la lice s’occuperont-ils bien des chiots ?

 

Les tests de santé

Il n’existe pas de maladies génétiques propres aux Shiba mais certains tests sont vivement recommandés et pratiqués par tous les élevages sérieux :

  • Test des rotules : prix d’une consultation vétérinaire (compter entre 30 et 50€)
  • Test de la dysplasie des hanches : prix d’une consultation vétérinaire + prix de la radio + prix de la lecture officielle par le club de race (compter pour le tout entre 90 et 150€).


D’autres tests sont aussi importants :

  • Test des maladies oculaires : chez un vétérinaire spécialisé reconnu par la SCC (environ 80€)
  • Test de l’herpès virose canin : prix d’une consultation vétérinaire + prix du laboratoire pour l’analyse de la prise de sang + deux vaccinations à 15 jours d'intervalle pour la femelle si elle ou le mâle est porteur (compter entre 50 et 100€ pour le tout).


Et au vu du nombre important de Shiba allergiques légers ou graves (23% des Shiba LOF et non LOF), il est vivement conseillé de ne pas faire reproduire deux chiens ayant une allergie légère ensemble et de ne pas faire reproduire tout court un Shiba ayant une allergie grave.

 

S’improvise-t-on éleveur ?

On ne s’improvise pas éleveur canin, un bon éleveur mènera une réelle politique d’élevage, se fixant des but à respecter aussi bien dans le traitement quotidien de ses Shiba que dans son souhait pour l’avenir de la race. Un bon éleveur mène une vraie petite enquête avant de faire un mariage, il étudie la lignée afin de vérifier que le taux de consanguinité est faible, les caractéristiques physiques et comportementales des deux reproducteurs choisis. L’éleveur consacre énormément de son temps au bien être de ses chiens et à la socialisation des chiots et au suivi à vie des Shiba produits dans son élevage.

Faire reproduire son compagnon nécessite donc de respecter au maximum le travail d’un éleveur canin à une échelle plus familiale.

 

Les règles de base

  • Pour les Shiba la première saillie d’un mâle ne doit pas avoir lieu avant ses un an, et nous vous conseillons vivement de ne faire reproduire qu’un Shiba inscrit au L.O.F et confirmé.
  • Ne pas faire reproduire une chienne avant sa deuxième ou sa troisième saison de chaleurs est vivement conseillé. De même que pour les mâles nous vous conseillons vivement de ne faire reproduire qu’une Shiba inscrit au L.O.F et confirmée.
  • Le meilleur moment pour la saillie se situe dans le taux d’œstrogènes est à son maximum, soit en général 12 jours après les pertes sanguines mais c’est variable selon les femelles, il existe des tests pour mesurer ce taux.
  • Le temps de gestation est de 9 semaines.
  • Consultez impérativement votre vétérinaire avant même de faire reproduire pour la première fois votre chien(ne), ce dernier pourra vous apporter tous les conseils nécessaires et répondre à vos interrogations.

 

Le contrat de saillie

Quand les propriétaires des Shiba se sont mis d’accord, il faut établir un contrat de saillie qui définira tout le contexte lié à la saillie : dédommagement, comment s’arranger si la chienne reste vide (nouvelle saillie gratuite par exemple). Quand on fait reproduire un chien inscrit sur le L.O.F et qu’aucun contrat n’a été signé c’est un extrait du règlement international de l’élevage de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), qui s’y substituera. Ce règlement est fournit avec le formulaire de certificat de saillie de la SCC.

 

Les papiers administratifs avec la SCC

Il faudra adresser à la SCC le certificat de saillie dûment rempli et accompagné d’un règlement de 10€ dans les 4 semaines qui suivent la saillie. En cas d'insémination artificielle, il faudra y joindre l'attestation du vétérinaire qui l’a pratiquée.

En retour, la SCC vous communiquera un formulaire de déclaration de naissance, à renvoyer dans les deux semaines qui suivent la naissance. Puis la SCC enverra un formulaire d’inscription de portée qui devra lui être remis complété après l’identification de chaque chiot, avec un règlement de 25€ par chiot, vous recevrez le certificat de naissance de chaque chiot sous quinzaine en moyenne.

 

La vente des chiots

Question législation nous vous renvoyons sur notre article concernant l’acquisition et la cession et questions papiers à fournir au futur propriétaire nous vous renvoyons sur notre dossier achat d’un chiot, rubrique administratif.

Brièvement, une annonce de vente doit comporter obligatoirement soit le numéro d’identification de chaque chiot soit si ces derniers ne sont pas encore identifiés, le numéro de puce de leur mère. Vous devez aussi y indiquer le nombre de chiots de la portée, leur date de naissance ainsi que leur inscription ou non sur le Livre des Origines Françaises (L.O.F). Un chiot ne peut être vendu avant ses 8 semaines. Si les chiots sont LOF et que vous êtes particulier il faut fournir le numéro officiel de naissance transmis par la SCC sinon pour les professionnels lof et non-lof le numéro SIREN agricole. La vente de non LOF est interdite aux particuliers.

Questions papiers, vous devez obligatoirement fournir au futur propriétaire :

Le vendeur est responsable des vices rédhibitoires ainsi que des maladies génétiques que le chiot pourrait contracter même une fois adulte si les tests des parents ne sont pas sains ou non réalisés. Dans ce cas, afin d’éviter un procès, il est d’usage que, selon le niveau d’importance de la maladie, le vendeur rembourse une partie ou l’intégralité du chiot à l’acheteur.

Prenez le temps de bien choisir les futurs propriétaires de vos chiots : connaissent-ils la race ? Est-ce que la race Shiba Inu leur conviendra ? Renseignez vous sur leur moyen financier, peuvent-il assumer le coût quotidien d’un chien ? Seront-ils là assez souvent pour s’en occuper ? Seront-ils assez aimant pour ne pas l’abandonner aux prochaines vacances, faites attention aux gens souhaitant acheter un chien pour faire un cadeau à leur enfant ou à leur conjoint(e), il faut qu’ils prennent bien en compte tout ce que ça engage derrière.

 

 Changement depuis le 1er janvier 2016

Depuis le 1er janvier 2016, la vente de chiots NON LOF est strictement interdite aux particuliers en France, le vendeur doit avoir un SIREN agricole (obligatoire aussi pour publier une annonce), être déclaré auprès de la DDPP, avoir une formation reconnue et respecter les normes.
Un particulier est limité à une portée LOF par an, il est dispensé d'une formation reconnue mais il doit posséder des infrastructures aux normes, la totalité des recettes des ventes (et non juste les bénéfices) doit être déclarés via le formulaire 2042 C PRO, rubrique recettes non-commerciales non professionnelles. Pour publier une annonce LOF il faudra fournir le numéro de portée de déclaration de naissance transmise par la SCC.

Partager
Catégorie : Reproduction

Dossiers

HaloumiAprès vous être dûment renseigné sur le Shiba Inu, vous vous décidez à passer le cap et acheter votre petit chiot. Mais accueillir un chiot implique de nouvelles interrogations : où acheter mon Shiba ? Quels papiers doit-on me donner ? Quels sont mes droits en tant qu’acheteur ? Dans quels accessoires investir ? Comment s’occuper de sa santé ? Et que dois-je garder en tête pour accueillir mon petit bout dans les meilleures conditions ? C’est à toutes ces questions que nous tenterons de répondre dans ce dossier !

Lire la suite
Enquête sur les élevages de Shiba en France Analyse statistique Enquête réalisée sous forme sur un panel de 76 questionnaires en ligne entre octobre 2011 et juin 2012
(pour chaque question les réponses vides ne sont pas prises en compte dans le rapport de pourcentage)  

Pour faciliter l'analyse nous utiliserons le terme « éleveur » pour tout producteur de chiots Shiba.

Lire la suite
Nintendogs : Labrador  & ses amis  

  Genre : Simulation   Plateforme : Nintendo DS   Sortie : octobre 2005  

Le principe de ce jeu est de s’occuper d’un chiot virtuel. Plusieurs versions sont disponibles mais nous nous intéresserons à celle intitulée "Labrador & ses amis" puisque c’est dans cette version que nous retrouvons le shiba. En effet, vous aurez le choix entre 6 races : retriever du labrador, schnauzer nain, caniche toy, welsh corgi pembroke, pinscher nain et bien sûr le shiba inu.

 

Lire la suite
Si le shiba a fait une entrée remarquée dans le monde du jeu-vidéo il y a quelques années, avec Nintendogs, il est encore rare de le voir au cinéma ou en animes. Il fait tout de même son apparition dans quelques films, principalement japonais, non diffusés en France au plus grand malheur des fans de shibas.Nous nous efforcerons donc de vous présentez dans ce dossier un aperçu de films et d’animes présentant le shiba.  

mariepuppies2

 

Lire la suite