faq

shibainupedigree

Jui 28 2011

HaloumiAprès vous être dûment renseigné sur le Shiba Inu, vous vous décidez à passer le cap et acheter votre petit chiot. Mais accueillir un chiot implique de nouvelles interrogations : où acheter mon Shiba ? Quels papiers doit-on me donner ? Quels sont mes droits en tant qu’acheteur ? Dans quels accessoires investir ? Comment s’occuper de sa santé ? Et que dois-je garder en tête pour accueillir mon petit bout dans les meilleures conditions ? C’est à toutes ces questions que nous tenterons de répondre dans ce dossier !

Choix du lieu d’achat

Elevage, animalerie, particulier ? Il est normal de se poser cette question avant d’acquérir un chiot, nous allons donc tenter d’expliquer ce qu’engendrent ces différents types d’achat.

Il faut tout d’abord savoir qu’en France, et dans de nombreux autres pays européens, la loi interdit la vente de chiot de moins de 8 semaines, et ceci pour le bien-être de l’animal.

Acheter son chiot dans un élevage

P1080459Un bon éleveur élève les chiots dans les meilleures conditions pour leur socialisation et leur bonne santé. C'est-à-dire qu’il fera un réel travail auprès du chiot pour qu’il s’habitue aux bruits, à la manipulation par les humains, aux congénères, aux voitures, etc. Ce travail est indispensable pour éviter que votre chiot développe des problèmes de comportements par la suite. En prenant votre chien chez un éleveur c’est la garantie de repartir avec un chiot vacciné, vermifugé, identifié, correctement sevré et alimenté. C’est aussi la garantie de le voir évoluer, en photos, en vidéos ou lors des visites les premiers mois de sa vie chez l’éleveur, de conseils et d’un suivi à vie de votre Shiba.

Un éleveur possédant un affixe à l’obligation de vous vendre un chiot LOF, le chiot aura alors un certificat de naissance, le chiot peut être LOF mais avoir un défaut de confirmation au standard (chiots blancs par exemple).

Vous pouvez retrouvez les contacts des différents élevages sur l’annuaire des éleveurs. Nous vous conseillons fortement de prendre contact avec plusieurs éleveurs et de visiter plusieurs élevages avant de prendre votre décision. Vous pouvez aussi vous renseigner sur les différents forums spécialisés sur la race pour vous faire un avis. Méfiez vous des éleveurs élevant beaucoup de races, ce sont généralement des fermes à chiots. En France, et dans les pays limitrophes le Shiba est encore rare, il faudra donc compter 6 mois à 1 an d’attente chez la plus part des éleveurs. Sachez qu’il vaut mieux attendre et traverser la France pour avoir le Shiba dans l’élevage qui vraiment vous convient, votre Shiba vous accompagnera pendant une quinzaine d’années, alors c’est un petit sacrifice pour privilégier les meilleures conditions possibles. Un guide pour trouver un élevage sérieux est aussi disponible sur le site.

Les annonces, les règles à connaitre.

En France les annonces sont réglementées par la loi du 6 janvier 1999 (article 276-5 du code rural). Sur l’annonce, le vendeur, s’il ne possède pas de numéro d’identification professionnel, doit fournir le numéro d’identification de chaque chiot ou le numéro d’identification de la mère des chiots. Il doit aussi indiqué le nombre de chiot de la portée proposés à la vente, leur âge (ou leur date de naissance), l’existence ou l’absence de pédigrée (LOF ou non). Dans le cas de chien non LOF il est interdit de présenter les chiots comme « Chiot Shiba » ou « Chiot de race Shiba » mais il doit être indiqué « Chiot d'apparence Shiba » « Chiot de type Shiba », « Chiot de genre Shiba » ou encore « Chiot croisé Shiba ». Dans ce cas le vendeur vous garantis que votre chiot aura l'apparence adulte d'un Shiba standard sinon même le mot Shiba ne peut apparaitre, si votre chiot à l'âge adulte ne ressemble pas a un Shiba de race le vendeur peut être condamné.

Il faut être très vigilant avec les annonces. Il y a les annonces d’éleveurs professionnels, dans ce cas ils le précisent et renvoient souvent sur leur site web où vous aurez plus d’info. Et il y a les annonces dites de particuliers. Il faut discerner les arnaques car ce peuvent être des chiens provenant de trafics illicites. Si les annonces ne précisent pas les mentions obligatoires citées plus haut méfiez-vous. Faites attentions aussi lors de l’achat d’un chien non LOF, seul l’inscription au LOF prouve que vous achetez bien un Shiba et non un croisé Shiba. Déclarer une portée coûte 10€ donc ne croyez pas les personnes expliquant que c’est parce que c’est trop cher que la portée n’est pas déclarée mais que les parents sont LOF, demandez à voir les papiers des parents. La plupart des chiots non LOF de professionnels sont de la vente au noire et non pour aider les gens ayant moins de moyens comme ils expliquent souvent.

En ce qui concerne l’achat auprès d’un particulier, certaines questions doivent être posées. Renseignez vous sur les motivations du particulier, l’environnement des chiots, quelles méthodes vont être appliquées pas la personne pour entamer la socialisation du chiot. Demandez à venir visiter le particulier pour voir la portée dans son milieu, s’il refuse méfiez-vous. Faites bien attention que toutes les obligations de la part du vendeur soient bien respectées.

Les animaleries

La majorité des Shiba d’animalerie proviennent du traffic de l'Est : de fermes à chiots légales ou non, les chiots sont dans de très mauvaises conditions de départ pouvant entrainer des soucis de santé et de comportement. De plus, le transport des chiots peut être réalisé dans de mauvaises conditions, de même que leur mise en exposition dans des petits box où ils peuvent rester plusieurs jours. Ces conditions peuvent provoquer des traumatismes chez les chiots engendrant par la suite des problèmes comportementaux difficilement gérables pour le maître. Vous pouvez lire cet article de l'association 30 millions d'amis qui ouvre les yeux sur la réalité de la vente en animalerie. L’autre questionnement sur la vente en animalerie est l’achat impulsif, un éleveur saura lui cerner si le Shiba est vraiment fait pour vous ou non, le vendeur en animalerie ne connaitra pas toutes les races, et notamment le Shiba qui est une race rare, il ne vous conseillera pas autant qu’une personne vivant au quotidien avec un ou plusieurs Shiba.

 

Administratif

A l’achat d’un chiot, qu’il soit de n’importe quelle race, en France vous devez obligatoirement recevoir certains papiers.

Pour tous les chiots

  • La carte et le certificat d’identification : en France, tous les chiens, de race ou non, doivent être obligatoirement identifiés par puce électronique ou par tatouage. C’est le vétérinaire qui pratique cette intervention sur le chiot. Les frais d’implantation de la puce ou de tatouage sont à la charge du vendeur (ou du cédeur si c’est à titre gratuit). Si ce certificat n’a pas été fait directement à votre nom il faudra changer le nom et l’adresse en renvoyant la partie concernée à la SCC, qui vous renverra une nouvelle carte d’identification. Il arrive souvent que le vendeur n’ai pas encore reçu la carte quand vous venez chercher votre chiot, dans ce cas il devra vous la transmettre dès sa réception. Par contre en attendant de recevoir le certificat d'identification le vendeur doit vous donner le certificat provisoire d'identification.
  • L’attestation de vente : elle doit mentionner au minimum les coordonnées de l’acheteur et du vendeur, le numéro d’identification du chiot, son nom suivi ou précédé si il y a lieu de son affixe, sa date de naissance, son sexe, sa race ou son type, le prix de vente, la date de la vente et de la livraison, le nom du vétérinaire du vendeur ainsi que les garanties contre les vices rédhibitoires. Afficher notre exemple d’attestation de vente.
  • Une fiche récapitulative sur le Shiba : ses caractéristiques et les différents conseils de bases sur l’alimentation , les soins (vaccination, vermifuge...) et l’éducation du chiot. Afficher notre exemple de fiche conseils sur le Shiba.
  • Le certificat vétérinaire : Ce certificat a été mis en place en novembre 2008, il est obligatoire pour toute cession d'un chien à titre gratuit ou onereux. Il doit être obligatoirement établi par un vétérinaire. Il doit comprendre :
    • L'identité, l'adresse, le cas échéant, la raison sociale du cédant ;
    • Le document justifiant de l'identification de l'animal ;
    • Le cas échéant, le numéro du passeport européen pour animal de compagnie ;
    • Le cas échéant, un certificat vétérinaire de stérilisation ;
    • Les vaccinations réalisées ;
    • Pour les chiens de race, le document délivré par une fédération nationale agréée conformément à l'article D. 214-11 ;
    • La date et le résultat de la dernière évaluation comportementale si elle a été réalisée.

       

          En cas de problème, tant que le chien est au nom du vendeur, l'attestation de vente et le certificat vous serviront de preuve.

      Pour les Shiba LOF

      • Le certificat de naissance : c’est le document officiel (fourni par la SCC) d’inscription provisoire au LOF (Livre des Origines Française). C’est avec ce document que vous devrez présenter votre Shiba en confirmation afin de recevoir son pédigrée définitif. Si le vendeur n’a pas encore reçu ce document (fortement probable) demandez, s’il ne l’a pas déjà préparé, un engagement écrit de vous le faire parvenir dès sa réception.

      passportEn plus de ces papiers obligatoires, les vendeurs sérieux et notamment les éleveurs vous fourniront désormais le passeport européen, document vétérinaire obligatoire pour se déplacer au sein de l’UE. Dedans est indiqué la vaccination contre la rage et l’identification par puce électronique. Ils vous fourniront aussi le carnet de vaccination déjà complété avec les vignettes de la primo-vaccination effectuée par un vétérinaire. Attention, si le chiot provient d’une région à risque la vaccination contre la rage est obligatoire et par conséquent fournir le carnet vétérinaire du chiot l’est aussi.

      De plus en plus, les éleveurs réalisent des tests ADN pour prouver l'origine exacte des chiots, en France ce n'est pas obligatoire.

      Les vices rédhibitoires

      Ce sont des maladies ou des anomalies génétiques reconnues comme vices rédhibitoires qui donnent lieu à réparation de la part du vendeur (remboursement du chiot) si elles sont signalées par l’acheteur dans un délai légal. Ces maladies sont :

      • La maladie de Carré, le diagnostic du vétérinaire doit être établit dans les 8 jours suivants l’achat.
      • La maladie de Rubarth (hépatite contagieuse), le diagnostic du vétérinaire doit être établit dans les 6 jours suivants l’achat.
      • La parvovirose canine, le diagnostic du vétérinaire doit être établit dans les 5 jours suivants l’achat.
      • La dysplasie coxofémorale de la hanche, en ce qui concerne cette maladie, pour les animaux vendus avant l'âge d'un an, les résultats de tous les examens radiographiques pratiqués jusqu'à cet âge sont pris en compte en cas d'action résultant des vices rédhibitoires. (pas de délai).
      • L'ectopie testiculaire pour les animaux âgés de plus de six mois. (pas de délai).
      • L'atrophie rétinienne (pas de délai).

        Il est donc prudent se faire un bilan de santé dans les jours qui suivent l’achat du chiot. C’est le vétérinaire qui se chargera de faire un certificat de suspicion. Il faudra ensuite porter l’affaire auprès du tribunal d’instance.

        Les recours de l’acheteur en cas de non confirmation

        Si sur l’attestation de vente est précisée que la destination de l’animal nécessite sa confirmation (reproduction ou concours de beauté et non chien de compagnie), alors l’éleveur est tenu de rembourser une partie du prix d’achat du chien. Le montant du remboursement peut-être précisé sur le contrat, généralement la différence entre le prix LOF et le prix non LOF. Ceci est régit par l'ordonnance n° 2005-136 du 17 février 2005 (code de la consommation) relative à la garantie de la conformité du bien au contrat due par le vendeur au consommateur.

        Quand rien n’est mentionné un chiot inscrit au LOF n'implique son obligation d’obtenir sa confirmation car trop de paramètre extérieurs entre en jeu.

         

        Budget

        P1050261Pour acquérir un Shiba vous devez possédez un budget important, le prix d’achat d’un Shiba variera entre 1000€ (pour un chien non LOF) à 1700€ (1500 à 2000€) en moyenne pour un chien LOF. En plus du prix d’achat vous devez ajouter le coût des divers accessoires à prévoir, comptez 100 à 200€. Il vous faudra ensuite un budget quotidien concernant une alimentation de qualité, et les divers soins comme vermifuge ou les vaccins. A cela peut s’ajouter le coût de cours d’éducation, d’une assurance si vous en prenez une, d’une garde si vous ne partez pas en voyage avec votre animal, ou le coût d’un gros pépin de santé, une opération peut atteindre 1500€ voir plus.

        Prendre un animal est une responsabilité morale mais aussi financière, si vous ne pouvez pas l’assumer mieux vaut attendre pour que votre futur chiot évolue dans de bonnes conditions. Abandonner son animal parce qu’on ne peut pas l’entretenir n’est pas tolérable, vous devez bien réfléchir sur vos possibilité financière avant l’acquisition de votre Shiba.

         

        Accessoires à prévoir

        L’arrivée d’un chiot dans votre vie va aussi bouleverser votre environnement puisqu’il est nécessaire d’investir un minimum en accessoires canin.

        Mais alors que doit-on acheter pour ce nouveau compagnon ? Si votre chiot vient d’un élevage, l’éleveur peut proposer un kit contenant croquette, laisse ou autre. Mais nous partirons du principe que vous n’avez rien.

        97767465Tout d’abord pour l’alimentation, un sac de croquette pour chiot, il est fortement recommandé de prendre les croquettes auxquelles le chiot a déjà été habitué pour éviter de déstabiliser son organisme. Si vous souhaitez prendre une autre marque, mélangez les anciennes croquettes avec les nouvelles pendant au moins deux semaines afin de faire le changement en douceur et éviter les problèmes de diarrhée à votre chiot. Equipez vous de deux gamelles antidérapantes en Inox (taille M), une pour l’eau et une pour la nourriture. Pourquoi en Inox ? Car les gamelles en céramique sont fragiles et risque de se casser et celles en plastique peuvent provoquer allergies ou dépigmentation de la peau du museau. L’Inox étant facile à nettoyer vous éviterez aussi les risques de développement des bactéries.

        corbeille_chienDSCN5369Ensuite pour le couchage, choisissez un panier en plastique (taille M, pensez à la taille de votre Shiba adulte) avec un gros chiffon dedans, qui sera plus pratique à laver le temps de l’apprentissage de la propreté, sans oublier d’en prévoir un de rechange. Vous pouvez aussi choisir un tapis vet bed qui est très résistant. Les paniers en tissu ont de fortes chances d’être déchirés très rapidement.

        En ce qui concerne la promenade, il vous faudra un collier taille S, que vous changerez quand votre Shiba aura grandit. Préconisez un collier à clip avec sécurité pour éviter qu’il ne se casse ou se défasse. Il vous faudra aussi des laisses, une courte pour la ville et l’apprentissage de la marche en laisse et une laisse dérouleur et/ou une longe pour la campagne.

        Pour sa distraction libre à vous d’achetez autant de jouets que vous désirez mais attention à ne pas être trop gaga, votre chiot s’amusera aussi bien avec une bouteille en plastique vide qu’avec le jouet hors de prix que vous lui aurez acheté ! Notez aussi qu’il faut des jouets solides, les jouets en mousses sont dangereux dans le sens qu’ils ne résistent pas longtemps et que la mousse peut être ingérée. Pour les peluches mieux vaut donc en prendre moins mais de qualité.

        Côté hygiène, prévoyez des serviettes pour essuyer ses papattes en rentrant de promenade sous la pluie ou tout simplement pour l’essuyer après le bain. De veilles serviettes qui trainent dans votre placard feront très bien l’affaire ! Il vous faudra aussi une bonne brosse, car un Shiba en mue ce n’est pas rien ! Prenez une étrille classique et éviter la furminator qui risque d’abîmer le poil de votre Shiba. Le gant mappa est aussi bien efficace pour retirer les poils ! Et enfin pour le bain, il vous faudra un shampoing. Vous pouvez choisir un shampoing spécial chien ou bien un shampoing aux œufs qui nourrit bien le poil et qui est naturel, l’important c’est que le PH soit neutre.

        vari_kennelceinturesecuAfin d’être bien équipé pour le voyage en voiture vous pouvez investir dans un Varikennel (taille M voir L) ou un kit avec harnais de sécurité et laisse spécialement pour la voiture. Pour le train, la loi française oblige les propriétaires de chiens de plus de 6kg à être tenu en laisse et muselés. Le Shiba restant un chien relativement petit même si il dépasse 6kg, il sera généralement toléré dans un sac de transport (sac de transport obligatoire pour les chiens de moins de 6kg). N’oubliez pas de vous acquitter du billet, presque 6€ l’aller pour un chien de moins de 6kg et la moitié de votre billet pour les chiens de plus de 6kg.

        Protéger l’environnement qui entoure le Shiba sera certainement nécessaire, voir incontournable selon les bêtises de votre chiot ou si vous possédez un jardin non clôturé. Enfin accueillir un Shiba implique l’investissement dans une clôture très solide. Les Shiba ont un tempérament de fugueur et, ne l’oublions pas, un instinct de chasseur. Il peut suffire que votre chien voit un lapin ou autre petit gibier pour qu’il déguerpisse ni vu ni connu. Si votre jardin est déjà clôturé, vérifiez avec attention les endroits où il pourrait passer (sur un côté, en dessous en creusant, au dessus en escaladant ou en sautant). Si vous vivez en appartement, investissez dans un grillage de protection pour les fenêtres et les balcons, les chiens n’ayant pas la notion du vide un accident est vite arrivé.

        A l’intérieur de la maison le chiot peut être destructeur, mais il existe des solutions pour éviter trop de dégâts. Vous pouvez mettre en place une barrière de protection pour réduire l’espace du chiot aux pièces les moins à risques (avec le moins de fils électriques ou de coussins à dépiauter), généralement c’est la cuisine qui est choisie. Pour les absences courtes, il est aussi possible d’acheter un grand vari, mais attention le chien ne doit pas associer la cage à du négatif, ça doit être son repère, l’endroit où il va sans contrainte, où il peut dormir comme dans un panier.

         

        Point santé

        Vermifuge

        Il vous faudra du vermifuge. Le vermifuge vide le chiot des vers qu’il peut avoir. Il est important de traiter son chiot tous les mois jusqu’à au moins 6 mois, puis de 6 mois à 1 an tous les deux mois et après 1 an au minimum 2 fois par an (voir même 4 fois par an pour un chien qui reste beaucoup dehors ou qui est au contacte des enfants). Il est recommandé de donner le vermifuge 2/3 jours avant la vaccination. Vous trouverez plusieurs vermifuges en pharmacie ou chez votre vétérinaire. Les marques recommandées sont Drontal, Milbemax, ou encore Dolthene. Nous préconisons d’éviter la marque Scanil car nous avons constaté que plusieurs Shiba avaient eu des problèmes lors de la prise de ce vermifuge.

        Plus d’informations rubrique Vermifuge.

        Antipuces / anti-tiques

        avantixVous pouvez traiter votre chiot contre les puces et les tiques mais il faudra faire attention au produit utilisé. Certains produits comme le Frontline sont dangereux et d’autres ne sont pas adapté aux chiots. Faites donc bien attention. Une solution totalement naturelle et efficace existe toutefois : les huiles essentielles ! Voici une recette simple, déposez dans la paume de votre main une goutte d’huile essentielle de lavande et une goutte d’huile essentielle de Géranium d’Egypte et étaler sur tout le corps de votre chien en prenant bien soin d’éviter les muqueuses, très sensibles aux huiles essentielles. Adulte, augmentez le dosage en rajoutant une goutte de chaque pour les Shiba de plus de 10kg, afin d’être sur que ça pénètre bien.

        Plus d’informations rubrique Les tiques et les puces.

        Trousse de secours

        Réservez un coin dans votre armoire à pharmacie pour les bobos en tout genre de votre Shiba. Ce coin doit au moins comprendre une pince à tique, de la Bétadine pour désinfecter (il ne faut pas que ça pique), de l’eau oxygénée, des compresses stériles, des bandes et du sparadrap.

        Vaccination

        En achetant votre chiot chez un éleveur, vous êtes sur que ce dernier à reçu sa primo-vaccination. Il vous faudra alors faire un premier rappel à 3 mois, puis tous les ans. Dans certaines régions à risque il faudra faire vacciner son chien contre la rage. Si vous possédez plusieurs chiens ou si vous souhaitez emmener votre chiot au contact des autres (école du chiot, rencontres) il est fortement recommandé de faire la vaccination contre la toux du chenil.

        Dans tous les cas, dès l’achat de votre compagnon, qu’il vienne d’un élevage, d’un particulier ou encore d’une animalerie, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour une première visite de contrôle. Il répondra alors à toutes les questions que vous vous posez et vous indiquera les dates de rappel pour votre chiot.

        Plus d’informations rubrique Vacciner son Shiba.

        Choisir un vétérinaire

        Votre chiot doit se sentir bien chez son vétérinaire pour lui éviter le maximum de stress. Il existe plusieurs type de vétérinaire :

        • les cliniques vétérinaires, plus ou moins grandes et plus ou moins équipées, on y trouve généralement plusieurs vétérinaires ;
        • les vétérinaires seuls, ils possèdent un cabinet, peuvent se déplacer quand on habite en campagne ;
        • les dispensaires des écoles vétérinaires, ils ont l’avantage d’être très bien équipés et gratuits pour les personnes sans ressources, ou à tarifs attractifs, ce sont des étudiants et des vétérinaires confirmés qui consultent et opèrent mais il existe peu d’écoles vétérinaires en France.

          Si vous n’avez pas d’autres animaux et donc pas de vétérinaire attitré, c’est généralement le bouche à oreille qui vous fera choisir un véto plutôt qu’un autre. La proximité peut bien entendu aussi jouer dans ce choix. Vous pouvez vous renseigner sur les forums très généralistes consacrés aux animaux, ou auprès d’amis, de collègues qui possèdent des animaux. Vous pouvez aussi consulter notre liste enrichie par les membres de ce site.

          Assurance complémentaire

          Investir dans une assurance complémentaire n’est aucunement obligatoire, libre à vous de faire ce choix ou non. De nombreuses assurances existent avec des formules différentes. L’avantage de ces assurances est un remboursement des frais de santé qui peuvent s’avérer très lourds en cas de chirurgie, et les frais quotidien comme la consultation vétérinaire. Prenez bien soin de lire les conditions générales afin de bien vous rendre compte de ce qui est pris en charge par le remboursement ou non. Les tarifs de ces assurances sont variables selon l’assureur et la formule choisis. Pour vous donner un ordre d’idée, comptez d’une dizaine à une vingtaine d’euro par mois.

           

           

          Conseils

          Voici quelques conseils qui peuvent vous servir pour bien accueillir votre petit Shiba.

          Administratif

          Côté administratif, vous pouvez déclarer votre Shiba auprès de votre assureur afin qu’il soit bien couvert par votre responsabilité civile. Ce n'est pas obligatoire. C’est une simple déclaration, il n’y a pas lieu que le tarif de votre assurance augmente.

          Si vous avez choisi de prendre en plus une assurance complémentaire pour votre Shiba, c’est dès son arrivée chez vous qu’il faut s’en occuper.

          Les sorties

          Tout d’abord avant la 2ème injection de ces vaccins, il ne faut pas mettre le chiot au contact de chiens inconnus qui peuvent être susceptibles de ne pas avoir été vaccinés, et éviter au maximum les déjections canines. Par contre plus le chiot est jeune plus il intégrera le principe de socialisation donc lui faire rencontrer un maximum de chien est primordial, dans ce cas il faut soit avoir des amis qui ont des chiens et dont on est sur qu’ils soient vaccinés, soit ammener son chiot en école des chiots. Toutefois ne lui faites pas rencontrer trop de chiens en même temps, afin d’être sur de le préserver de la toux du chenil.

          Au début la marche en laisse pourra s’avérer difficile. Habituez votre chien avec une laisse courte, et dès qu’il avance trop, faites un « Non » ferme en vous arrêtant quelques instants et reprenez de même. Petit à petit le chiot commence à comprendre que quand il marche au pas il peut avancer. Vous pouvez renforcer cela en félicitant ou en récompensant le chiot (caresses, friandises) quand il marche au pas. Bien entendu attendez-vous à ce que les premières promenades se résument à faire quelques mètres en 10 minutes mais c’est un petit sacrifice pour avoir un chien qui ne vous esquinte pas le bras en tirant !

          A deux/trois mois les sorties ne dépasseront pas 10/15 minutes de marche d’affilé pour préserver les articulations de votre Shiba. C’est seulement vers 8 ou 9 mois qu’on pourra commencer de longue ballade d’une à deux heures. Dès que le chiot sera fatigué il vous le fera généralement savoir et ne voudra plus avancer. Attention, passer une heure à jouer dehors ce n’est pas une heure de marche continue, quand il joue le chiot s’arrête, se repose, retourne jouer, ce n’est pas le même type de dépense. Pour la marche, une technique consiste à tâter les coussinets du chiot, dès qu’ils sont chauds on arrête la promenade.

          Au début vous devrez sortir votre chiot de 2 mois toutes les deux heures en journée, les premières semaines ils ne peuvent généralement pas se retenir plus de 4 à 6h. Sortez votre Shiba le plus tôt possible le matin et le plus tard possible le soir, pour avoir la nuit tranquille. A chaque fin de repas, sortez-le. Dans les premiers temps, les sorties ne doivent donc pas être longues mais fréquentes. Nous vous recommandons d’être en vacances au moins les deux premières semaines afin que l’apprentissage de la propreté se fasse le plus vite possible, cela vous permettra aussi de lui consacrer du temps pour commencer en douceur à l’habituer à rester seul, son éducation et sa socialisation.

          Plus le temps passera plus votre Shiba sera se retenir, si vous travaillez, voici des horaires de sorties qui peuvent s’accorder les premiers temps : 6h au réveil, 8h après le repas du matin, 12h, 17h, 20h après le repas, 23h avant le dodo. Sachant qu’il y a donc de fortes chances que l’apprentissage de la propreté soit plus long.

          Les bêtises

          HaloumiIl faudra faire fasse aux bêtises de votre chiot avec sérénité. Si vous constater une bêtise en rentrant ne gronder pas votre chiot, il ne comprendra de toute façon pas pourquoi il est punit. La bêtise a pu être faite des heures plus tôt, le chiot ne s’en souviendra déjà plus. Nettoyer les dégâts sans que votre chiot vous voie, notamment en cas de déjections. Si votre chiot vous voit nettoyer, il trouvera ça normal et sera d’autant plus encourager à recommencer.

          Si vous prenez sur le fait votre chiot entrain de faire une bêtise, faites un « Non » ferme et les gros yeux, empêcher bien entendu votre chiot de continuer la bêtise si il ne s’arrête pas. En cas de soucis de propreté, laissez votre chiot finir si il a commencé, faites quand même le « Non » ferme et sortez le tout de suite après en le félicitant quand il fait là où vous le souhaitez dehors.

          Retrouvez tous nos conseils dans la rubrique éducation.

           

          La hauteur

          Il faut faire attention aux escaliers, canapé, coffre de voiture et tout autre objet haut. En effet il faut éviter à votre chiot de descendre les escaliers et de sauter, car si eux ne s’en rendent pas compte, ils sont encore jeunes et fragiles et les déchirures des ligaments fréquentes. Rappelons que la croissance du chien et donc le bon soudage de ses os se termine vers l’âge de 12 mois, jusqu’à cet âge il faut faire bien attention à ne pas faire faire trop d’effort à son Shiba.

           

          Afin de compléter ce dossier, nous vous conseillons de consulter les autres rubriques de notre site.

           

          Partager
          Catégorie : Dossiers

          Dossiers

          HaloumiAprès vous être dûment renseigné sur le Shiba Inu, vous vous décidez à passer le cap et acheter votre petit chiot. Mais accueillir un chiot implique de nouvelles interrogations : où acheter mon Shiba ? Quels papiers doit-on me donner ? Quels sont mes droits en tant qu’acheteur ? Dans quels accessoires investir ? Comment s’occuper de sa santé ? Et que dois-je garder en tête pour accueillir mon petit bout dans les meilleures conditions ? C’est à toutes ces questions que nous tenterons de répondre dans ce dossier !

          Lire la suite
          Enquête sur les élevages de Shiba en France Analyse statistique Enquête réalisée sous forme sur un panel de 76 questionnaires en ligne entre octobre 2011 et juin 2012
          (pour chaque question les réponses vides ne sont pas prises en compte dans le rapport de pourcentage)  

          Pour faciliter l'analyse nous utiliserons le terme « éleveur » pour tout producteur de chiots Shiba.

          Lire la suite
          Nintendogs : Labrador  & ses amis  

            Genre : Simulation   Plateforme : Nintendo DS   Sortie : octobre 2005  

          Le principe de ce jeu est de s’occuper d’un chiot virtuel. Plusieurs versions sont disponibles mais nous nous intéresserons à celle intitulée "Labrador & ses amis" puisque c’est dans cette version que nous retrouvons le shiba. En effet, vous aurez le choix entre 6 races : retriever du labrador, schnauzer nain, caniche toy, welsh corgi pembroke, pinscher nain et bien sûr le shiba inu.

           

          Lire la suite
          Si le shiba a fait une entrée remarquée dans le monde du jeu-vidéo il y a quelques années, avec Nintendogs, il est encore rare de le voir au cinéma ou en animes. Il fait tout de même son apparition dans quelques films, principalement japonais, non diffusés en France au plus grand malheur des fans de shibas.Nous nous efforcerons donc de vous présentez dans ce dossier un aperçu de films et d’animes présentant le shiba.  

          mariepuppies2

           

          Lire la suite