La mue du Shiba Inu

CategoriesLa mue

Le Shiba mue deux fois par an, ce sont les sous-poils anciens qui meurent et tombent. Ils peuvent s’amasser et tomber par paquet (appelé communément “la bourre”). Il est donc courant que des Shiba en pleine mue se retrouvent avec des trous dans leur fourrure.

La mue dure trois semaines en moyenne mais peut souvent être plus longue notamment en ce qui concerne les premières mues, généralement au printemps et à l’automne. Avec les dérèglements climatiques et des périodes de fortes chaleurs hors saisons le Shiba peut tout autant commencer à muer en février par exemple ! De même qu’un chien qui vit en appartement aura tendance à perdre ses poils toute l’année et aura donc une mue moins impressionnante qu’un chien qui vit plus dehors.

Entretenir le poil avec un bon brossage est fortement recommandé pour éviter de se retrouver avec des poils partout et pour que votre Shiba soit un peu plus présentable, car il faut bien l’avouer un Shiba en pleine mue n’est pas franchement dans toute sa splendeur.

 (Photo à gauche : exemple de quantité de poils pour un brossage) 

Les brosses recommandées sont une carde, une brosse à picots ou une étrille métallique crantée (cf. photo à droite) qui élimine très bien les poils morts sans arracher les poils non morts (à utiliser dans le sens du poil). Nous ne vous recommanderons pas Furminator (lame de rasoir montée sur un manche) qui au final casse le poil et enlève plus que les sous-poils morts, ou alors il ne faut vraiment pas l’utiliser souvent.

Il est aussi possible de frotter son Shiba avec des gants type gants mappa qui vont retenir les poils morts avec l’électricité statique sur le gant. Une bonne solution quand on a un chien très craintif ou qui ne supporte pas la brosse à cause d’un traumatisme ou autre…

Dyson vient aussi de lancer sa gamme d’embouts spéciaux animaux : le Dyson Groom. Cet embout coute une quarantaine d’euros et passé doucement sur les poils du chien il permet d’éliminer les poils morts volants. Toutefois, cet accessoire ne semble pas très adapté au Shiba. En effet, il ne doit y avoir aucun nœud or les bourres de poils peuvent s’apparenter à des nœuds : il faut ouvrir les poils et tirer pour les retirer sans brosse. Et les picots sont réglés pour des chiens à poils mi-long et long.

 

Quoi qu’il en soit avoir un Shiba c’est accepter les poils au quotidien et deux grosses périodes de pertes de poils impressionnantes !